AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les cadets de la Police Nationale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thonio
Administrateur


Nombre de messages : 312
Age : 31
Localisation : Marseille (13)
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Les cadets de la Police Nationale   Sam 30 Avr

LES CADETS DE LA POLICE NATIONALE


Vous avez un niveau baccalauréat, vous souhaitez présenter le concours de Gardien de la Paix dès Février 2006.
Nous vous informons de l'existense d'une préparation aux épreuves de ce concours, organisée en alternance avec le Lycée Technique Charles Péguy et l'Ecole Nationale de Police de Marseille.


Les dossier d'inscriptions seront disponibles dès le mois d'avril 2005
Pour tout renseignement, vous pouvez contacter:

L'Ecole Nationale de Police de Marseille
54, Boulevard Alphonse Allais
13014 Marseille
Tel: 04 91 10 38 00


ou


Le Lycée Charles Péguy
102, Rue Sylvabelle
13006 Marseille
Tel: 04 91 15 76 40

_________________
Thonio - Administrateur


Dernière édition par le Mar 6 Sep, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tribaldogue
Adjoint de sécurité (Fictif)


Nombre de messages : 20
Localisation : 92
Date d'inscription : 15/04/2005

MessageSujet: Re: Les cadets de la Police Nationale   Sam 30 Avr

Intégration
Mehdi, enfant des cités, bientôt policier

S'il a choisi d'entrer dans la police, « c'est parce qu'il y a de l'action ». A 19 ans, Mehdi Mabrouk, cheveux courts et regard assuré, n'est pas encore fonctionnaire de police mais il est sur la bonne voie. Depuis octobre, il porte l'uniforme des cadets de la République.
Cette semaine, lui et ses camarades ont été conviés par le ministère de l'Intérieur pour la cérémonie des voeux, place Beauvau. Dominique de Villepin veut en effet développer le système de ces cadets de la République « pour tous les enfants de France » . Actuellement, 550 jeunes sont répartis dans une trentaine d'établissements. L'an prochain, leur nombre devrait être porté à un millier, et le principe étendu à la gendarmerie et aux pompiers.
Fiers de porter l'uniforme A Draveil (Essonne), au château des Bergeries, ils sont dix-sept comme Mehdi à suivre cette formation d'un an en alternance, pour laquelle une centaine de candidats âgés de 18 à 26 ans ont postulé : pendant une semaine, l'enseignement général est dispensé au lycée Nadar à Draveil, tandis que la semaine suivante l'Ecole nationale de police (ENP) assure la remise à niveau en instruction civique et institutions politiques. Objectif : préparer les jeunes recrues au concours de gardien de la paix, le 23 février. Tous bénéficieront alors d'une indemnité d'études. Logés et nourris gratuitement dans les dépendances du château de Draveil, les dix-sept jeunes - 13 garçons, 4 filles - ont, en fait, jusqu'au mois de juin pour préparer le concours de gardien de la paix, à moins qu'ils ne réussissent dès la première session du 23 février. Depuis octobre, deux garçons ont été exclus de la formation pour « usage de stupéfiants », selon la formule du directeur de l'ENP, Jean-Claude Colin. En dépit de leur échec, le directeur souligne combien l'expérience a modifié leur état d'esprit : « Les parents m'ont dit que désormais, leur jeune faisait son lit, participait à la vie de famille et faisait du sport. » Il est vrai qu'à l'école des cadets, on ne badine pas avec la discipline ! A en croire Alain Lubin, chargé de la pédagogie à l'ENP, « le plus difficile, c'est la différence de niveau scolaire entre les élèves ». Formatrice, Chrystelle Thévenoux renchérit : « Certains sortent de troisième alors que d'autres ont le niveau bac. Nous essayons donc de faire en sorte qu'ils s'entraident pour que les bons tirent les plus faibles vers le haut. » S'il est évidemment trop tôt pour tirer un bilan du dispositif, les cadets, fiers de porter l'uniforme, semblent motivés pour faire carrière dans la police. Après deux années de BEP topographie et une première d'adaptation à Brétigny-sur-Orge (Essonne), Mehdi commence par rire lorsqu'on lui demande comment ses camarades de la cité des Mazières à Draveil ont réagi à l'annonce de sa vocation nouvelle. Avant de confier : « Avant, tous les soirs, la police faisait sa ronde à 22 h 30 et on se moquait d'eux. Maintenant, mon regard a changé. Les policiers sont des hommes comme nous qui assurent une mission de service public. Ce sont mes collègues. Je l'ai expliqué à mes copains et certains ont retiré un dossier pour devenir adjoint de sécurité. Aujourd'hui, je suis passé de l'autre côté de la barrière. »

Pour information : ENP de Draveil (01.69.83.77.22).

Philippe Baverel
Le Parisien , jeudi 06 janvier 2005
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thonio
Administrateur


Nombre de messages : 312
Age : 31
Localisation : Marseille (13)
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Re: Les cadets de la Police Nationale   Sam 30 Avr

La formation des cadets de la police
Le programme des cadets de la République a été lancé en 2004 par le ministère de l’Intérieur, de la Sécurité intérieure et des Libertés locales, en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
Ce programme répond à un double objectif : développer chez les jeunes une meilleure connaissance de l’institution policière et diversifier la composition des effectifs des gardiens de la paix. Le dispositif des cadets de la police nationale sera approfondi à compter de la rentrée 2005 (décret du 23 décembre 2004)*.

Durant l’année scolaire 2004-2005, un dispositif de formation développé en alternance a été mis en oeuvre dans 24 des 28 établissements de formation de la police nationale. Ce programme a permis d’accueillir 550 jeunes, qui ont ainsi bénéficié d’un accompagnement individualisé en vue de passer le concours de gardien de la paix.

Les changements prévus à la rentrée 2005
Davantage d’effectifs et un concours interne spécifique.
À partir de septembre 2005, la totalité des écoles de formation de la police nationale participeront au programme des cadets, et le nombre de jeunes en formation sera porté à un millier. Les cadets pourront ensuite se présenter à un second concours interne spécifique de gardien de la paix, actuellement ouvert aux seuls adjoints de sécurité, et pour lequel le baccalauréat n’est pas exigé.
Ce concours évaluera la motivation et les connaissances pratiques, davantage que les connaissances purement théoriques.

Mode de recrutement.

Actuellement effectué par les écoles de police en partenariat avec les lycées professionnels, le recrutement des cadets se fera de manière déconcentrée, au niveau départemental, par un comité de sélection.
Les jeunes âgés de 18 à 26 ans (contre 17 à 23 ans actuellement), de nationalité française et jouissant de leurs droits civiques, pourront se porter candidats à ce programme.

Statut et formation.
Les cadets de la police auront désormais le statut d’adjoints de sécurité, contractuels de droit public.
De plus, ils recevront pendant leur formation initiale une allocation d’études à hauteur de 50%du SMIC, ce qui facilitera le recrutement de jeunes qui ne pourraient poursuivre leur formation compte tenu de leur situation financière.
Enfin, le contenu pédagogique de la formation sera remanié. Il mettra l’accent sur des aspects pratiques, en permettant par exemple aux jeunes cadets d’effectuer plusieurs stages en services opérationnels de police.
* JO du 30 décembre 2004.
Pour en savoir plus : www.interieur.gouv.fr


_________________
Thonio - Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les cadets de la Police Nationale   Aujourd'hui à

Revenir en haut Aller en bas
 
Les cadets de la Police Nationale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» gendarmerie et police nationale
» Examen OPJ - Soupçons de tricherie à l'école de police de Oissel .
» parité police gendarmerie
» Gardes républicains version Police ?
» Passerelle gendarmerie/police nationale, elle existe !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TOUT SUR LA POLICE NATIONALE-
Sauter vers: